Terroirs Et Vins

Edition du 05/01/2016
 

Domaine de SARRY

Plaisir

Domaine de SARRY

Au sommet. Un domaine constitué d’une vingtaine d’hectares.


Passionné et chaleureux, Nicolas Brock a repris la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. Le Domaine de Sarry (11 ha d’un seul tenant), perché sur la montagne Noire (l’un des points culminants de la région, 353 m d’altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d’hectares de caillottes. Si vous en trouvez, foncez sur ce Sancerre Montagne Noire 2005, un grand vin minéral, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, harmonieux en bouche, de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul...), complexe au nez comme en au palais, avec des nuances de musc en finale, de remarquable évolution.

   

Domaine de SARRY

Christelle et Nicolas Brock
Le Briou - Route de Bourges
18300 Sancerre
Téléphone : 02 48 79 07 92
Télécopie : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org





> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN
MARTINOLLE-GASPARETS
CASCADES (bl)
SPENCER LA PUJADE
LONGUEROCHE
CAMBRIEL (bl)
MATTES-SABRAN
TRILLOL
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ
PÉPUSQUE
ROUDENE
BARROUBIO
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (PSL)
PECH-D'ANDRÉ (bl)
COUPE-ROSES
CAVAILLES
CLOS CENTEILLES
GRAND GUILHEM
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI
PEYREGRANDES (F) (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS
ARGENTIES
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES
FAMILONGUE
GUIZARD
CAVE ROQUEBRUN
CROIX CHAPTAL
REYNARDIÈRE (F)
ARGENTEILLE
BOUSQUETTE
CLOS BELLEVUE
L'ESCATTES
SAUVAIRE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
CASA BLANCA
DAUMAS-GASSAC (bl)
BARTHE
MAIRAN
DOMAINE DE BELLEVUE
MAS ROUS
Mas de MADAME
TERRES DE MALLYCE
MOULINES
PLAINE-HAUTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
FONTSAINTE
GRAND-ARC*
CANOS*
VIGN. CAMPLONG*
(BORDE-ROUGE)
ROQUE-SESTIERE
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
AGEL*
ENTRETAN*
LA GRAVE (bl)*
PIQUE PERLOUP (bl)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
COSTEPLANE*
METEORE (F)*
FONTAINE-MARCOUSSE
MADURA
MAS de CYNANQUE*
GALTIER*
GRANDES COSTES*
PECH DE LUNE
VALAMBELLE
(MAS NUY)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
LE SOULA*
(CLOS SAINT-GEORGES)
COUME DU ROY
GRESSAC*
MODAT*
PIÉTRI-GIRAUD*
RIVES-BLANQUES
SERRES (Malepère)*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine des BOUQUERRIES


Depuis 1935, la famille Sourdais exploite le domaine des Bouquerries. C’est aujourd’hui au tour de Guillaume et Jérôme de pérenniser le développement de ce domaine de 28,5 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements. Tout en bouche, le Chinon cuvée Royale 2012, issu de très vieilles vignes plus de 50 ans, élevé 10 à 12 mois en fûts de chêne, est un vin très typé, au nez dominé par les petits fruits noirs (cassis) et les épices, aux tanins soyeux et puissants à la fois, charpenté, parfait sur une épaule d’agneau. Le Chinon cuvée Confidence 2011, de robe profonde d’un beau grenat, développe un nez opulent de fruits rouges (mûre, cerise noire), une attaque volumineuse et soyeuse en bouche, et une belle finale aux arômes persistants, un vin d’excellente évolution, alors que le Chinon Tradition 2013 est plus facile à boire dans sa jeunesse. Le Chinon blanc 2013 est très séduisant, de robe pâle, brillante et limpide, un vin gras, qui associe la fraîcheur à l’élégance, et une jolie complexité aromatique. Goûtez également le rosé Plaisir, avec cette finale poivrée très élégante.

Guillaume et Jérôme Sourdais

37500 Cravant-Les-Coteaux
Téléphone :02 47 93 10 50
Télécopie :02 47 93 41 94
Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr
Site personnel : http://gaecdesbouquerries.winealley.com

VERRIER & Fils


Famille de vignerons de père en fils depuis 1860. En 1992, Emmanuel Verrier reprend la direction du vignoble : il plante du Chardonnay, amène de la modernité dans les installations mais gage de qualité et de typicité, la tradition reste la clé de voûte de la Maison. Francis, son père, prend sa retraite en 2009. Les cuvées sont élaborées avec des raisins issus de leur vignoble. Très séduisant Champagne brut cuvée Raymond Verrier 2009, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de lis, mêlant rondeur et souplesse, d’une belle ampleur, riche et distingué à la fois, charmeur. Goûtez le brut cuvée Pinot noir, parfumé (agrumes, noisette), de mousse fine, alliant rondeur et nervosité, élégant, au nez de fruits jaunes et de musc, harmonieux en finale, et le Champagne cuvée Ismérie brut, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, de mousse crémeuse et persistante. La cuvée Fleuron brut, assemblage de Chardonnay (90%) et Pinot noir (10%), est de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie au palais, tout en fruité et finesse, une cuvée souple, aux arômes complexes de petites fleurs blanches et de noisette. Il y a aussi le brut cuvée Tradition, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave en bouche, à la texture fine et soyeuse, à un prix défiant toute concurrence, et ce brut rosé, d’une belle harmonie, au nez complexe (rose, groseille...).

Emmanuel et Laurence Verrier
Rue des Rochelles
51270 Étoges
Téléphone :03 26 59 32 42 et 06 71 50 18 89
Email : champagne.verrier@orange.fr
Site personnel : www.champagne-verrier.com

Château ROUGEMONT


Ce Château est exploité par la deuxième génération de la famille, qui l’avait acquis en 1956. Coup de cœur pour ce Graves rouge 2012, corsé comme il se doit, aux tanins bien fermes et savoureux à la fois, tout en nuances avec des notes de griotte et d'épices, au palais complexe où dominent les groseilles et l'humus, associant puissance et souplesse, un vin charnu, parfait avec un rôti de magrets de canards. Très charmeur Graves blanc 2013, au nez fleuri, d’une très belle persistance aromatique en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, d’une belle harmonie, à déboucher sur une terrine de ris de veau aux girolles.

Dominique Turtaut
50, rue Jean-Cabos
33210 Toulenne
Téléphone :05 56 63 19 06
Télécopie :05 56 76 22 74
Email : chateau.rougemont@yahoo.fr

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

Yannick et Andréa Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateauhautsaintclair@vinsdusiecle.com
Site : chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit.
Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Toutes les fertilisations sont faites avec des fumures organiques naturelles à faible teneur azotée mais riches en humus.
Vous apprécierez comme moi leur Saint-Émilion GC 2012, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets Franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, un vin alliant puissance et distinction, bien charnu, d’une rondeur et d’une bouche persistantes, où dominent la prune et l’humus, avec des nuances de fruits rouges cuits. Excellent 2011, intense au nez comme en bouche, parfumé (mûre, poivre...), aux tanins harmonieux et riches. 
Leur Castillon Côtes de Bordeaux 2012, pratiquement un pur Merlot (95%, et 5% Cabernet-Sauvignon), est fort bien élevé, charnu, de couleur grenat, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale.

Vignoble Marcel Petit

Domaine de CHEVALIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge, ce qui n’est pas si courant, d’autant plus qu’il est indéniable que les prix sont largement justifiés pour un tel niveau de qualité. Mon ami Olivier Bernard s’est passionné pour ce terroir, regardant, réfléchissant et agissant. Il se passionne aussi pour le Clos des Lunes, à Sauternes, un joli plateau bien drainé, bien exposé, où le vignoble est planté essentiellement de Sémillon, le reste en Sauvignon, et où il réussit son challenge d’élever de beaux Vins blancs secs dans ces terroirs de Sauternes, grâce à une maîtrise parfaite du Sémillon, de la vendange au chai, parvenant ainsi à lui faire sexprimer une grande fraîcheur.
A Chevalier, me raconte-t-il, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Nous avons fait des tris optiques, en plus des 16 personnes au tri manuel, pour être encore plus précis. Depuis quatre ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Nous continuons par petite touche à progresser, dans le détail, la précision associée à beaucoup de travail, car, finalement , c’est ce qui fait aussi la différence.
Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Je crois que, mieux que tous les artifices rajoutés, il faut croire et respecter notre terroir, une réflexion en profondeur. Au Domaine de Chevalier, nous sommes pour la continuité dans le raisonnement et dans l’approfondissement de notre travail.”
On ressent tout cela dans ce très grand Pessac-Léognan rouge 2012, goûté sur place, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d’humus. Remarquable 2011, distingué, charmeur, racé, aux tanins amples, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance et velouté.
Splendide 2010, à la fois intense, puissant et très velouté, ample et riche au nez comme en bouche, aux arômes envoûtants de mûre fraîche et de champignons, de lente évolution. “Le 2010 est supérieur à 2009, poursuit Olivier Bernard, il présente plus de puissance et une garantie de longévité. Le vin développe des notes d’agrumes de pamplemousse, de citron vert, beaucoup de fraîcheur et d’élégance, un vin plus en tension, très typé. Il faudra le décanter, l’aérer pour lui donner du volume, savoir attendre pour l’apprécier pleinement, alors que le 2009 sera charmant assez vite.”
Superbe 2009, volumineux, d’une belle matière en bouche, aux notes de cuir et de cassis, qui allie distinction et richesse, un grand vin très savoureux, puissant, gourmand, encore fermé, naturellement. “Domaine de Chevalier 2009 est plutôt féminin, précise Olivier Bernard, souple, facile d’accès, plus charmeur cela se constate avec les rouges comme avec les blancs. Domaine de Chevalier 2010 est plutôt masculin avec des tanins plus puissants que 2009, de l’acidité, une belle fraîcheur. Le 2009 est un millésime plus solaire comme 2000 ou 2005, il sera sera très agréable à déguster avant le 2010.”
Exceptionnel 2008, de couleur pourpre profond, qui développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, encore fermé, naturellement, de garde.
Formidable Pessac-Léognan blanc 2012, où l’on ressent toute la force de Chevalier, très droit, tout en nuances, au nez de fleurs, typé et aromatique, avec des arômes d’agrumes et de narcisse, de bouche harmonieuse, un grand vin qui mêle ampleur et vivacité, de garde. Superbe 2011, d’une grande fraîcheur, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de poire, un vin tout en harmonie, vraiment très prometteur également. Le 2010 aux senteurs de lis et d’agrumes mûrs, vraiment charmeur, de bouche ample et finement parfumée, un vin complexe. Le 2009 mêle finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de narcisse et de pamplemousse, d’une richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample.
Le 2008 est très racé, marqué par le Sauvignon et son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, dominé par des notes de petites fleurs blanches et de poire.
Le 2007 est vraiment exceptionnel avec une attaque puissante, le Sauvignon (85%) explose en bouche, le vin est très volumineux, complexe, ample et soutenu par une fraîcheur exceptionnelle, avec une longueur très puissante, certainement l’un des plus beaux Vins blancs de toute la région. Le 2006, une très belle réussite, est riche et distingué, aux nuances de pamplemousse et d’amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, dense et complexe au nez comme en bouche, d’une grande ampleur, suave.
Olivier Bernard

Château de HAUTE-SERRE


De vieille souche lotoise, installée depuis plus d’un siècle dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations. Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXe siècle.
Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis, il devint vigneron en replantant, le premier, la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-Âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXe siècle avant d’être détruit par le phylloxéra.
Au sommet avec ce Cahors Grand vin Seigneur 2012, Malbec 90%, Merlot 7% et Tannat 3%. Sol calcaire, riche d’argiles rouges, exposition sud-ouest et sud-est, les vignes s’étendent sur 60 ha riches en argile et sur des coteaux à 300m d’altitude, vinification longue, vieillissement de 12 à 18 mois en barriques de chênes neuves..., coloré et charpenté, de bouche puissante, avec des tanins très équilibrés, gras et persistant, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits et le poivre (16 €). Le 2011 se goûte toujours très bien, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, parfait sur des jambonneaux aux lentilles ou des cèpes.
Gfa Georges Vigouroux

> Les précédentes éditions

Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013

 



Château d'OLLIÈRES


Badie, L'Intendant...


Domaine de ROUDENE


Château HENNEBELLE


Château de LAUBERTRIE


Château BELLEGRAVE


Domaine des BOUQUERRIES


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


Château de VIMONT


Domaine de L'OLIVETTE


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château CANTENAC


Château La CROIX DAVIDS


Château PÉROUDIER


GODINEAU Père et Fils


Gérard TREMBLAY


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


COULY-DUTHEIL


Château VIEUX RIVALLON


AUVIGUE


Domaine ALARY


Château FONTBONNE


Château HAUT FERRAND


Domaine Roger LUQUET


ELLNER


Château TROTTE VIEILLE



CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE CHARPENTIER


EARL GUY MALBETE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHARLES SCHLERET


DOMAINE ALAIN VIGNOT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales