Terroirs Et Vins

Edition du 08/01/2019
 

Domaine Gelin

Sommet

Domaine Pierre GELIN

Le Domaine Pierre Gelin est une propriété familiale de 11,50 hectares, dont les vignobles s’étendent sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété, créée en 1925 par Pierre Gelin, puis exploitée par Stéphen Gelin, son fils, dont le fils, Pierre-Emmanuel, dirige aujourd’hui la propriété.


Ici, on accorde un grand soin à la méthode culturale, la lutte raisonnée est appliquée, les vignes sont labourées et la famille Gelin privilégie les fertilisants naturels (algues, fumures issues de l’agriculture biologique). Tous les soins sont apportés à la vigne (ébourgeonnage très sélectif, palissage relevé, effeuillage manuel...). Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 20 à 22 mois, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les crus et les millésimes pour un léger boisé, puis mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu’après un an ou deux. Leur infrastructure regroupe le chai de vinification, l’embouteillage et le stockage des bouteilles, le chai de vieillissement en sous-sol dans des caves voûtées, le bureau, un caveau d’accueil et une salle de réception, et se trouve en centre ville (22, rue de la Croix-Blanche). A Fixin on est obligé de passer devant eux ! Fixin rouge 2014 : couleur grenat, le nez est immédiat, superbe, très Pinot. Légèrement épicé, il exprime des notes originales d'orange confite ou de liqueur d'orange. En bouche, la dégustation démarre sur la discrétion et la finesse. Un vin compact et texturé. Le boisé de l'élevage est parfaitement fondu. Fixin 1er Cru Clos Napoléon rouge 2014 : robe rouge carmin brillante. Le nez a des notes poivrées. Un millésime tardif, un terroir “froid”, ont donné un vin de caractère, solide et dense, possèdant une belle allonge. Un “végétal noble” issu d'une vinification avec une partie de vendange entière reste en filigrane tout au long de la dégustation. Une finale d'une belle longueur sur des notes de tabac, d'épices douces et de truffes. Fixin 1er Cru Hervelets rouge 2014 : nez de zeste d'orange, réglisse, bois de sental, vanille discrète en filigrane. Comme souvent sur ce terroir moins caillouteux, la bouche est chaude, solaire, sucrée et fluide et ne présente aucune accroche. Une belle harmonie règne sur la dégustation. Les tanins sont parfaitement maîtrisés et leur sucrosité aide à une mise en place immédiate de la matière. Très belle longueur sur des sensations sucrées de type patisserie ou tarte aux quetsches. Gevrey Chambertin Clos de Meixvelle 2014: robe rouge rubis brillante, superbe nez expressif et ouvert sur des notes de fruits mûrs et d'épices (muscade, poivre de Séchuan). En bouche, de la matière, de la puissance, des nuances de tabac et d’épices, un vin de belle garde. Gevrey Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2014 : les qualificatifs sont nombreux pour décrire le nez : puissant, intense, racé, épicé (muscade, cannelle...). En bouche, le meilleur de Gevrey Chambertin s'exprime avec un vin droit, ciselé, superbement équilibré. Le milieu de bouche est assez juteux et croquant. La texture très racée, très calcaire, voire crayeuse, est accompagnée par des tanins fermes et autoritaires taillés pour la garde. Côté arômes, ceux de la cerise, typiques du terroir de Gevrey, s'associent à l'acidulé pour faire saliver les papilles. Chambertin Clos de Bèze 2014 : robe rouge grenat intense. Le nez est puissant, racé, dominé par le bois aujourd'hui. En arrière-plan, quelques notes épicées (vanille, cannelle, muscade) et florales sauvages (buisson de ronces) s'expriment encore discrètement. Une petite touche de tabac blond complète ce beau bouquet. La bouche est au même niveau de puissance. Explosive et racée en attaque, elle se déploie dans un crescendo et une montée en puissance déterminée. La texture minérale ajoute une strate solide à cet ensemble fougueux. Ce grand vin de terroir (le plus ancien de Bourgogne identifié) s'assagit en finale pour laisser entrevoir son futur potentiel à maturité. Belle longueur sapide sur des impressions à la fois viriles (musc) et fruitées (griottines, cerise à l'eau de vie).

   

Domaine Gelin

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Téléphone : 03 80 52 45 24

Email : info@domaine-pierregelin.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

BARILLOT Père et Fils


Né aux environs de 1770, le domaine familial est situé au coeur du vignoble, sur 11 ha (95% en Sauvignon duquel est issu le Pouilly-Fumé et 5 % en Chasselas, qui produit le Pouilly-sur-Loire, terrains argilo-calcaires, élevage en cuves Inox thermo-régulées). Remarquable Pouilly-Fumé Camillium 2015, issu de vieilles vignes de Sauvignon, de robe dorée, d’une grande finesse, au nez de fleurs et de petits fruits secs, harmonieux en bouche, est un vin particulièrement séduisant par sa distinction d’arômes, vif et persistant, parfait sur un poisson froid aux champignons à la crème ou des escalopines tièdes de saumon fumé. Le Pouilly-Fumé 2016, franc et frais, avec des notes d’agrumes et de fleurs, très persistant, est un vin fruité, d’une jolie finale ronde. Très joli Pouilly-sur-Loire 2016, qui sent toujours bon son Chasselas, de bouche florale et d’une très jolie finale, harmonieux, à dominante d’abricot et de lis.

Frédéric et Elisabeth Barillot
36, rue Louis-Joseph-Gousse - Le Bouchot
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 15 29
Email : barillotpouilly@wanadoo.fr
Site personnel : www.domaine-barillot.com

Château RAYMOND-LAFON


Au sommet. C'est en 1972 que Francine et Pierre Meslier deviennent propriétaires, donnant ses lettres de noblesse à ce grand vin. Un vignoble de 20 ha, dont 18 en production, la majorité des parcelles sont regroupées autour du Château, sur les communes de Sauternes, Bommes et Preignac. Cépages : 80% Sémillon et 20% Sauvignon, vignes 35 ans en moyenne. La vendange est effectuée grain à grain, par tris successifs (3 à 10 passages) de raisins botrytisés. Les vins sont élevés 3 ans en barriques de chêne merrain. Splendide Sauternes 2011, l’exemple type d’un très grand Sauternes, au nez très persistant à dominante de lis, de grillé et de petits fruits secs, de bouche onctueuse et complexe (abricot confit), fondue, aux connotations de pain brioché en finale, un vin suave, de grande évolution. Le 2010 développe des nuances de pomme confite, de bouche fine et persistante, un vin dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d’agrumes très mûrs et de pain grillé. Le 2009 est envoûtant, racé, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), un vin racé, riche et complexe, très persistant, d’une grande onctuosité. Très grand 2007, typé et dense, avec des notes de noisette et de citron, associant souplesse et structure, un vin tout en finesse, d’une longue finale, de belle robe dorée, de bouche complexe (miel, pain grillé), un beau vin de garde. Le 2005, séduisant par son nez de fruits confits, d’une belle complexité, est gras, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de pain d’épices, d’une longue finale.

Famille Meslier - Gérante : Marie-Françoise Meslier
4, au Puits
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 21 02
Email : famille.meslier@chateau-raymond-lafon.fr
Site personnel : www.chateau-raymond-lafon.fr

BOURDAIRE-GALLOIS


David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. Ce qui est agréable dans ses cuvées, c’est de découvrir toutes les facettes de ce Pinot meunier, qui apporte des nuances florales bien à lui. “Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surfaces (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents. Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Je deviens Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l’oxydation.” L'année 2017 fut compliquée pour David Bourdaire : démarrage de la végétation précoce puis gel (-5 à -95%) en Avril, fin de l'été sec puis pluies en Août d'où début de pourriture provoquant un état sanitaire fragile, déclenchant des vendanges précoces, gros travail de tri mais qualité impeccable. La patte de l'homme a été primordiale pour ce millésime. Ses Champagnes à vendre en 2018 : Brut 100% Meunier non dosé, Rosé 2014 non dosé, Prestige 2012 non dosé, Blanc de Blancs 2013 non dosé, Réserve 2012 non dosé, Millésime 2007 non dosé. Sa conversion en Bio a été validée en 2017, et , depuis 2 ans, il pratique un apport de compost végétal sous les rangs des vignes. Voilà un remarquable Champagne Millésime 2007, toujours très typé terroir, d’une très belle couleur, associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une cuvée non dosée, dense et bien persistante, très fraîche et vivace au palais. Le 2006, de mousse légère et abondante, d’une belle harmonie, une cuvée aux arômes délicats de narcisse, de chèvrefeuille et de coing, avec, au palais, des nuances de fruits mûrs, de tilleul et de grillé, est vraiment très charmeur comme son Millésime 2005, d’une belle longueur, très fin, de mousse intense, avec des connotations de flis, d’amande et de pain grillé, d’une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Tout en nuances, son Champagne brut rosé, non dosé également, est très floral, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d’arômes, que l’on peut déboucher sur des tartelettes aux fruits de mer ou un crabe à l'Antillaise. Beau Champagne Blanc de blancs brut 2013, dont une partie est vinifiée en fûts, fleure le musc, la pomme reinette et l’aubépine, très séduisant au nez comme en bouche, avec des notes de noisette en finale, parfait, par exemple, sur des huitres en gelée ou un saumon cru mariné. Beau Champagne Prestige 2011, non dosé, 40% Pinot meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot noir, issu de sols riches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Champagne Tradition, 100% Pinot meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousse élégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver. Goûtez le brut Réserve (très jolie bouteille sérigraphiée), suave, tout en subtilité, avec des connotations de fleurs et de pain grillé et cette pointe de fraîcheur au palais. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :03 26 03 02 42
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois
Site personnel : www.bourdaire-gallois.fr

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


Vignoble de 28 ha, situé autour du château, bénéficiant d’une exposition plein sud et qui appartient depuis 4 générations à la famille du propriétaire Marc Ducau, associé à son neveu Daniel Sanfourche qui en assure la direction. Le vin est issu de vendanges manuelles. Les vignes, très anciennes, sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L’encépagement est très classique (80% Sémillon et 20% Sauvignon). On se fait plaisir avec leur Loupiac Château Loupiac-Gaudiet 2013, avec ces connotations subtiles où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches, de bouche fraîche), de bouche savoureuse. Le 2012 est séduisant par son nez de fruits confits, est ample, bien persistant, de bouche complexe (noix, fruits macérés), harmonieux et tout en onctuosité. Le 2011 est de robe brillante et limpide, de bouche savoureuse, avec cette suavité bien caractéristique, intense, aux nuances de brioche et de pêche cuite, de garde. Beau 2010, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés, mêlant délicatesse et intensité.

Marc Ducau

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 32 99 88
Télécopie :05 56 62 60 13
Email : loupiacgaudiet@chateau-loupiacgaudiet.com
Site : chateau-loupiacgaudiet
Site personnel : www.chateau-loupiac-gaudiet.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Alban ROBLIN


La famille Roblin cultive la vigne sur les coteaux Sancerrois depuis plusieurs générations. Une exploitation de 12 ha qui se situe autour du village de Maimbray. Le domaine est conduit en agriculture raisonnée. Afin de limiter l?érosion, et dans un souci de respect de la nature des sols et de l?environnement, la majeure partie du vignoble est enherbée, la bande de terre sous le rang étant travaillée mécaniquement. 
En effet, son Sancerre blanc cuvée Alban Roblin 2014, est particulièrement charmeur, provenant d?un sol argilo-calcaire (vinification traditionnelle en cuves Inox avec contrôle des températures puis élevage sur lies fines avec remontage 4 à 5 mois, légère filtration avant la mise en bouteille). Le vin est de bouche puissante et harmonieuse, tout en finesse, au nez de fruits mûrs, bien marqué par son terroir, associant souplesse et vivacité, très bien équilibré. Le Sancerre blanc cuvée Héritage 2013, vinifié sur lies fines pendant une dizaine de mois en fûts de chêne, avec ce joli nez expressif de fumé et de poire, est tout en structure et parfums, bien fondu en bouche.
Excellent Sancerre rouge cuvée Héritage 2012, au nez d?humus et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins savoureux, généreux et charmeur, très rond mais très fin également, tandis que le Sancerre rouge 2013, souple, avec ces notes de petits fruits à noyau, aux tanins ronds, est tout en souplesse. Le Sancerre rosé 2014, tout en arômes (abricot et fleurs blanches), est un vin vif et rond à la fois, très agréable.

La Rabotine
18300 Sury-en-Vaux
Tél. : 02 48 79 31 15 et 06 82 74 05 31
Fax : 02 48 79 31 15
Email : roblin.larabotine@orange.fr
www.alban-roblin-sancerre.fr


Château HAUT-CALENS


Les origines viticoles de cette exploitation remontent à des temps assez lointains. Une partie de cette propriété a appartenu au général Eugène Dubern qui s?est particulièrement distingué en Afrique et notamment en Algérie (1839 et 1840). En 1879, M. Révolat, jeune propriétaire de l?époque, reçoit une médaille d?or pour l?une de ses récoltes ; depuis, beaucoup d'autres récompenses se sont succédé. En fin de la décennie des années 1970, M. Albert Yung, s?attache à en reconstituer entièrement le vignoble et à moderniser chais et cuverie.
Thierry Yung dirige cette propriété viticole qui se compose des appellations : Graves, Bordeaux Supérieur et Bordeaux avec principalement des cépages rouges sélectionnés de Merlot et de Cabernet-Sauvignon.
?Pour Thierry Yung, au Château Haut-Calens, certaines vignes ont gelé, d'autres pas, les quantités sont réduites (18hl/ha), mais la qualité présente : les rosés sont fruités, les rouges structurés.
Il commercialise en 2018 : Rosé 2017, Bordeaux Supérieur 2015, Cuvée Spéciale 2014, Haut Calens 2014 puis 2015.?
Il peut être fier de son beau Graves Château Haut-Calens rouge Cuvée Spéciale 2015, élevé en fûts, avec des senteurs de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Le 2014 a des arômes puissants de fruits cuits, d?humus et d?épices, de bouche riche, où se décèlent le fumé et le poivre, un vin parfait aujourd?hui sur un pavé de bœuf façon rossini ou un lapin en gibelotte. Le Graves Château Haut-Calens rouge 2015, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins amples, avec ce nez où dominent la mûre, la griotte et les sous-bois.
Le 2014 mêle couleur et structure, au nez à dominante de fruits frais (mytille, groseille) et d?humus, avec, au palais, des connotations de fruits noirs et de fumé. Goûtez également son Bordeaux Supérieur Château Croix de Calens 2015, qui développe des tanins présents et fins à la fois, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, très équilibré en finale, avec une touche épicée. Joli Croix de Calens rosé 2017, aux arômes fruités de fraise, de pêche blanche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, toujours très séduisant.

Thierry Yung
10, allée des Aulnes
33640 Beautiran
Tél. : 05 56 67 05 25 et 06 75 02 15 79
Email : vignobles.tyung@orange.fr


Domaine BIZET


Propriété de 8 ha, sur des terroirs de terres blanches, caillottes et silex. Encépagement Sauvignon et Pinot Noir pour des vignes d?environ 25 à 30 ans. Travail mécanique des sol sans désherbage, et ébourgeonnage. Lutte raisonnée.
On élève ici un savoureux Sancerre rouge : terroir argilo-calcaire, travail du sol sans herbicide résiduaire, lutte raisonnée, vendange mécanique, cuvaison entre 8 et 12 jours, remontages et pigeages pendant la fermentation alcoolique, séparation des jus de presse et des jus de goutte, fermentation malo lactique directement enclenchée... Le 2014, avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, est un vin charnu, tout en bouche. Le 2013 se goûte toujours très bien et possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins, de bonne garde. 
Joli Sancerre rosé 2014, au nez de rose, délicat, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais, une touche épicée, et un Sancerre blanc 2014, séduisant, avec cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère, harmonieux en bouche.

Thibault Bizet
Chambre
18300 Sury-en-Vaux
Tél. : 02 48 79 34 43
Email : domaine.bizet@orange.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017

 



Domaine Guy BAUDIN et Fils


Château LE DESTRIER


Château LALIS


MAS DU NOVI


Domaine MAESTRACCI


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de L'AMAUVE


CLOS DES LUNES


Château GRAND-PUY-LACOSTE


Scea Roger PABIOT et ses Fils


Domaine ALARY


Champagne R.H. COUTIER


Hubert MEYER


Château GRAND-MOULIN


Domaine de FAMILONGUE


Château MAZERIS


Domaine SERGUIER


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


Château BALESTARD La TONNELLE


Domaine des MONTS LUISANTS


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Domaine PERALDI


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château BOVILA


Château CORBIN MICHOTTE


Château de PASQUETTE


Château HENNEBELLE


Louis ROEDERER


Château TROTTE VIEILLE


POL ROGER


Château de FONTCREUSE


ELLNER


Domaine de SARRY


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Château de PIZAY



CHATEAU MONT REDON


CHATEAU LA GALIANE


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU VALGUY


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales