Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

TERROIRS ET VINS

 

Guide des Vins de France, typicité et palmarès

Edition du 09/10/2008

Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 Château La Varière et Domaine de la Perruche

Sommet

Château la VARIÈRE

Jacques Beaujeau représente la cinquième génération au vignoble. Fin vinificateur, c’est un adepte des méthodes modernes de vinification dont il fut l’un des pionniers et qu’il applique toujours avec pondération (thermorégulation, gestion des macérations...) car il attache une grande importance au respect du Terroir, à la Tradition et à la Rigueur.


Jacques Beaujeau exerce son talent au Château la Varière en Anjou et au Domaine de la Perruche à Saumur-Champigny. Il est avant tout convaincu qu’un bon vin ne peut se produire que sur des vignes bien travaillées, c’est pourquoi il vise à maintenir un équilibre écologique du terroir en utilisant des méthodes culturales traditionnelles. “Pour moi, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves...), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet... ). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum. Les vendanges sont tardives pour donner aux raisins une maturité optimum. Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier...). Pour les vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation, à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon. Géologiquement, le calcaire provient du Bassin Parisien qui est venu se poser sur les schistes du Massif Armoricain. Un terroir qui ressemble assez au Médoc en Bordelais. Nous faisons des cuvées de cépages mais aussi d’assemblages (La Chevalerie et la Grande Chevalerie), des vins très intenses en arômes frais et concentrés de fruits rouges. Les vendanges 2007, pour les liquoreux, se sont terminées mi-novembre, après plus de deux mois de grande sécheresse et de plein soleil. Nous avons eu la chance de bénéficier d’une arrière-saison formidable. Nous avons récolté des raisins remarquables, les jus étaient très équilibrés (acidité et sucre), et nos liquoreux seront fameux (Bonnezeaux, Quarts de Chaume et Coteaux-du-Layon). Pour les rouges, nous avons terminé les vendanges des raisins de Cabernet-Sauvignon le 24 octobre. Je voulais les ramasser à parfaite maturité phénolique, nous avions des jus à 14°, et 13,5° en Cabernet franc, ce qui est parfait. Je préfère le goût de fruits bien mûrs car j’ai horreur du goût “poivron vert”, finalement, on vinifie les vins comme on les aime ! C’est un très beau millésime avec une belle couleur, des arômes savoureux, qu’il faudra découvrir absolument.” Jacques Beaujeau voit ses efforts récompensés et sa philosophie reconnue puisqu’il est lauréat à de nombreux concours français et internationaux et a également concouru pour le titre de meilleur vinificateur dans le prestigieux concours anglais International Wine and Spirit competition 2004.
LES VIGNOBLES Château La Varière : 95 hectares Appellations : Quarts de Chaume “les Guerches” Bonnezeaux “Les Melleresses” Coteaux de l’Aubance “La Division” Coteaux du Layon Faye d’Anjou “Clos du Savetier” Anjou Blanc Dry “Clos de la Division” Anjou-Villages Brissac “La Grande Chevalerie”. Domaine de la Perruche : 43 hectares Appellations : Saumur Champigny “Clos de Chaumont” Clos de l’Église” Saumur Blanc “Pentes de Rochepicard” “Les Rotissants” Coteaux de Saumur “Les Rotissants” Saumur Brut “ La Perruche”.

   

Château La Varière et Domaine de la Perruche


Jacques Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone : 02 41 91 22 64
Télécopie : 02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château HAUT-CLAVERIE

Excellent Sauternes 2004, au nez à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, un vin puissant, tout en finesse, de bouche pleine, d’une longue finale. Le 2003, puissant, tout en arômes (pain brioché, citronnelle), est un vin racé, riche et complexe, très persistant, d’une grande onctuosité. Le 2000 est excellent actuellement, puissant et fin à la fois, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, parfait sur des desserts au chocolat noir. Goûtez le Graves rouge Château La Mourasse 2003, de robe pourpre, aux tanins riches et très équilibrés, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, corsé et épicé, un vin d’excente évolution.

Philippe Sendrey

33210 Fargues-de-Langon
Téléphone :05 56 63 43 09
Télécopie :05 56 63 51 16
Email : vignoblesendrey@free.fr
 

Gérard DOREAU

Des vignerons de père en fils depuis la fin du XIVe siècle, vignoble de 4,50 ha, vinification traditionnelle et élevage en fûts de chêne pendant 12 à 15 mois. Le tout explique ce Monthélie Premier Cru Champs Fulliots rouge 2004, savoureux, riche et coloré, un vin où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme. Le Monthélie Vieilles Vignes 2005 a des tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et bien persistant. Goûtez le Pommard Les Vignots 2004, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de couleur grenat soutenu, aux tanins équilibrés. Le Monthélie rouge a des tanins soyeux mais bien présents, un vin généreux et bien persistant.

Earl du Domaine Gérard Moreau
Rue du Dessous
21190 Monthélie
Téléphone :03 80 21 27 89 et 06 07 48 35 47
Télécopie :03 80 21 62 19
 

Château PIQUE-PERLOU

Un domaine de 30 ha (vendanges manuelles). Beau Minervois Pique-Perlou La Sellerie 2001, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution, une réussite. Le rosé est très agréable, de bouche friande, bien vinifié. Excellent blanc, aux notes de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante.

Véronique et Serge Serris

11200 Roubia
Téléphone :04 68 43 22 46
Télécopie :04 68 43 22 46
 

CHATEAU MALHERBE



Madame Ferrari
Route du Fort de Brégançon
83230 Bormes-les-Mimosas
Téléphone :04 94 64 80 11
Télécopie :04 94 71 84 46
Email : chateaumalherbe@vinsdusiecle.com
Site : chateaumalherbe
Site personnel : www.chateau-malherbe.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
Château La Varière et Domaine de la Perruche

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château HAUT-CLAVERIE
Gérard DOREAU
Château PIQUE-PERLOU
CHATEAU MALHERBE

POMEROL : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT POMEROL
POMEROL

À l’exception de certaines cuvées surconcentrées qui dénaturent la spécificité de l’appellation, on savoure ici de grands vins racés, très typés par le Merlot qui se plaît à merveille dans ces territoires diversifiés, qui bénéficient d’un rapport qualité-prix justifié, en compagnie d’hommes et de femmes passionnés et chaleureux.
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
CERTAN MARZELLE
LA CROIX
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
BEAUREGARD
LA CABANNE
HOSANNA
LA TOUR A POMEROL



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEGRAVE*
LE CAILLOU*
CANON-CHAIGNEAU (LP)
CLOS RENÉ
LA CROIX-TOULIFAUT*
HAUT-FERRAND
ENCLOS-HAUT-MAZEYRES*
GRAND-ORMEAU (LP)*
MARCHESSEAU (LP)*
MOINES (LP)
MONCETS (LP)*
SAINTE-MARIE*
TOUR ROBERT*
BELLES-GRAVES (LP)*
BOURSEAU (LP)*
(GARRAUD)
TAILLEFER*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR DU ROY
MAZEYRES
PLINCE
BOURGNEUF-VAYRON
BROUARD (LP)
CLOS DU PÈLERIN*
MOULIN DE SALES (LP)
(LA POINTE*)
VALOIS
VIAUD (LP)*
BÉCHEREAU (LP)
BOIS DE LABORDE (LP)
(MOULINET)
RATOUIN
RÊVE D'OR
ROQUEBRUNE (LP)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(FRANC-MAILLET)
L'ÉVECHÉ (LP)
(LABORDE (LP)*)
(TOURNEFEUILLE) (LP)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-SURGET (LP)*)
MAINE-CHAIGNEAU (LP)*
LA MARÉCHAUDE (LP)
(DE SALES*)
(SIAURAC (LP)*)

POMEROL

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
Catégorie A : Priorité à la puissance. Grands vins colorés, concentrés, de garde (15 ans et plus), gras, tanniques, qui n'acquièrent leur finesse, leur souplesse, que dans le temps.
Catégorie B : Priorité à l'élégance. Grands vins très aromatiques, fins, plus fondus, qui se savourent plus facilement au bout de 10 ans, mais tiennent aussi la distance. (LP) : Lalande-de-Pomerol
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 07/04/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html