Terroirs Et Vins

Edition du 14/03/2017
 

PETRUS

Rare

PETRUS

Depuis plus de 30 ans, mon cher ami Jean-François Moueix et moi partageons une certaine éthique du vin.


Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Il y a toujours ce fantastique 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit sa belle évolution. Le 2006 est succulent, avec ce nez légèrement épicé, des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisannes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière au palais, majestueux, de très grande garde. 1999 : la saveur même. Complexe et gras, aux tanins présents, riche et parfumé, un beau vin charmeur, qui fleure les épices et les fruits frais, alliant puissance et finesse, dont le velouté est très caractéristique des grands vins de Pomerol.

   

PETRUS

Jean-François et Jean Moueix - Direction : Olivier Berrouet
VIDELOT - 3, rue Macau
33027 Bordeaux
Téléphone : 05 56 50 25 62
Télécopie : 05 56 50 85 07
Email : duclot@duclot.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
e_bordeaux_superieur.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GALAND
JAYLE (Bx)
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
GRAND FRANÇAIS
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
LAGRANGE LES TOURS
THURON
PIERRAIL
PIOTE
VILATTE (BX)
BÉCHEREAU
BURLIGA
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
PARENCHÈRE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
LA MARECHALE
LAUBERTRIE (BX)
LAVISON
SAINTE-BARBE
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
CHAMP DU MOULIN
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
LE SEPE
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
VRAI CAILLOU*
ARRAS
LISENNES*
CASTENET
LUGAGNAC
REIGNAC
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
TUILERIE du PUY
BUISSON
LES MARÉCHAUX (BX)
MAISON NOBLE
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LARTIGUE CEDRES (BX)
(LAVILLE)
(CANET (BX))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine BERTRAND-BERGÉ


Au sommet. Six générations de vignerons, vignoble de 35 ha sur sols argilo-calcaires, planté des Grenache noir, Syrah et Carignan, avec une moyenne d’âge des vignes de plus de 60 ans. Déjà, au XIe siècle, Jean Sirven, arrière-arrière-grand père de Jérôme Bertrand, avait développé la vente directe des vins du domaine et obtenu la médaille d’or à l’exposition universelle de Paris en 1900, consécration démontrant la qualité des vins. “Depuis la récolte 2011, précise-t-il, notre domaine est cultivé en agriculture biologique, certifiée par Ecocert. Nos vignes sont toutes labourées, fertilisées par un amendement organique et traitées avec des produits sans molécules de synthèse et nous utilisons des doses très faibles de SO2. Par respect pour nos vignes, nos sols, nos collaborateurs au vignoble et nos clients, cette exigence est devenue une évidence et un devoir envers nos enfants qui nous succéderont. Nous plantons également des oliviers, des chênes truffiers, nous reconstruisons les casots et restaurons les murets de pierres. Tout cela participe à la beauté et à l’harmonie des paysages et à la biodiversité.” Superbe Fitou cuvée Ancestrale 2013, Carignan, Syrah, Grenache noir et Mourvèdre, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux, bien marqué par son terroir. Le Fitou cuvée Jean Sirven 2012, 45% Carignan, 45% Syrah et 10% Grenache, une cuvée créée en hommage à l’arrière-arrière-grand-père, est un vin complet, aux tanins enrobés, d’un beau grenat aux reflets violacés, puissant et charpenté avec des senteurs très présentes de framboise, de sous-bois et de cannelle, de bonne garde. Le Fitou La Boulière 2013, Carignan, Mourvèdre et Grenache, vignes en Agriculture Biologique, un vin ni filtré, ni collé, au nez de fruits cuits et d’humus, aux tanins équilibrés, dégage une bouche à la fois puissante, soyeuse et très parfumée.  On continue avec cet autre Fitou cuvée Les Mégalithes 2013, Carignan et Grenache noir dense, au nez complexe dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, un vin qui emplit bien la bouche. Le Muscat 2014, tout en nuances d’arômes, est à prévoir sur des asperges ou une quiche au saumon. Beau Rivesaltes tuilé Maga 2013, Grenache noir, très typé comme ce séduisant Muscat de Rivesaltes, très floral, ample, très parfumé au palais. Goûtez l’IGP Vallée du Torgan Le Méconnu 2014, cépages Merlot et Carignan, aux arômes de framboise, d’une finale savoureuse. Gîte disponible, randonnées pédestres... 

Jérôme Bertrand
Avenue du Roussillon
11350 Paziols
Téléphone :04 68 45 41 73
Télécopie :04 68 45 03 94
Email : bertrand-berge@wanadoo.fr
Site personnel : www.bertrand-berge.com

Château HAUT-SAINT-CLAIR


Au sommet. Ces propriétaires sympathiques couvent leur petit vignoble de 6 ha planté sur croupes et plateau de structure argilo-calcaire. L’encépagement est marqué par de vieux Cabernets francs (Bouchets) de plus de 50 ans, 25%, et les Merlots noirs dont les âges s’étalent de 30 à 60 ans. La situation de ce vignoble accidenté donne des vins riches, puissants et aromatiques. La technique est apportée avec précision : effeuillage ponctuel, raisins triés avant et après égrappage, sélection des jus, mis en cuve sans foulage. La fermentation et la macération sont étalées sur un mois, la régulation des températures et les dégustations sont les outils utilisés pour l’obtention des cuvées. Après fermentation malolactique, les vins sont décantés et mis en barriques. Le tiers des fûts est renouvelé chaque année. L’élevage en bois s’échelonne sur 10-12 mois selon les millésimes. Les assemblages définitifs s’effectuent en cuve Inox avant la mise en bouteilles. “Je fais très attention à la sélection de mes barriques, dit Yannick Le Menn, car je pense que l’élevage est tout un art. Je déguste chacune séparément, ainsi je sais quel est le lot qui s’y épanouira le mieux. Je travaille avec trois tonneliers différents, les chênes viennent du centre de la France, le bois provenant de forêts domaniales est de bonne qualité, le travail de coupe et de repeuplement y est bien fait. Je préfère des barriques à chauffe moyenne, cela permet de ne pas dénaturer le vin mais au contraire de lui apporter une touche de complexité. On a pris du plaisir à travailler ce 2014, poursuit Yannick le Menn, septembre et octobre ont été extraordinaires, avec des températures très chaudes, il y a même des raisins qui avaient des coups de soleil ! Et du coup, malgré certaines craintes, on s’est finalement retrouvé avec un potentiel très intéressant. Nous avons obtenu une récolte très homogène, des raisins mûrs. J’ai aussi effectué des saignées pour obtenir encore plus de concentration, des macérations à chaud car j’ai l’intention de faire des cuvées spéciales. Un vin très travaillé sur le fruit, cela permet d’enrichir notre gamme en proposant une autre cuvée, un vin exceptionnel par notre travail sur le raisin accommodé d’un élevage en bois approprié. Nous avons donc élaboré cette cuvée avec notre fils aîné Nicolas qui est œnologue et qui travaille pour le groupe LVMH. Le 2014 méritait un tel traitement, c’est un vin très prometteur, sur le fruit, très charnu. Nous avons mis nos vins dans des fûts très peu chauffés afin qu’ils prennent plus de sucrosité que de notes toastées. Nos deux fils travaillent dans le milieu du vin, l’un a terminé ses études d’œnologie et travaille sur une thèse en Champagne chez Veuve Clicquot, et le second est à l’Inseec Bordeaux après un BTS production viticole. C’est très encourageant et stimulant de travailler avec des jeunes. Grâce à eux, nous travaillons de façon plus pointue, plus exacte dans le dosage d’azote, par exemple.” Vous aimerez comme nous ce Puisseguin-Saint-Émilion 2012, charnu, très savoureux, aux notes de groseille et d’humus caractéristiques, qui mêle une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Le 2012, précise Yannick Le Menn, c’est “le miraculé”: il fallait être bon vigneron, et heureusement que la fin de l’été et l’automne ont été très beaux. Les vins sont riches, concentrés, nous avons fait des macérations à chaud pour obtenir de beaux tanins qui se fondent bien actuellement. Le vin évolue lentement, on revient au rythme traditionnel bordelais, ce qui est très prometteur. Le 2011 développe des notes épicées, au nez complexe où dominent les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, bien représentatif de ce très joli millésime. Remarquable 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin charnu comme on les aime, de garde. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux années autour de lui ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution. Beau 2005, où s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Goûtez leur excellent second vin, la cuvée Moulin Saint-Clair, bien équilibré, très harmonieux, au bouquet concentré, d’une belle finale au palais.

Yannick et Andrea Le Menn

33570 Puisseguin
Téléphone :05 57 74 66 82
Télécopie :05 57 74 51 50
Email : chateau.haut.saint.clair@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautsaintclair
Site personnel : www.chateauhautsaintclair.fr

Domaine Jean-Marie NAULIN


Belle place dans le Classement pour ce domaine familial de 12 ha.  “Le 2015 est de très belle qualité, nous raconte Mme Naulin, épargnée par la grêle, la récolte a été saine jusqu'à la vendange. Ces bonnes conditions réunies ont produit un vin fruité, minéral, un millésime d'une très bonne année mais pas d'une année exceptionnelle. En vente en 2016 : quelques 2014 puis des 2015 qui seront mis en bouteille en Mai-Juin.” Voilà un remarquable Chablis Premier Cru Fourchaume 2014, aux nuances de noisette grillée, de poire et d’amande fraîche, gras et sec à la fois, dense en bouche, avec des connotations de noix et d’abricot frais en finale, parfait sur des anguilles persillées ou des filets de lieu jaune. Le 2013, toujours très typé, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, est un vin où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille. Savoureux 2012, de teinte pâle, fin, ample, aux nuances délicatement citronnées, avec cette pointe de nervosité présente, d'une grande persistance aromatique au palais. Beau 2011, suave, aux connotations de pêche et de narcisse, très bouqueté, vraiment très charmeur. Le 2010 est un vin au nez de fleurs blanches et de noisette, très fruité, très équilibré, de bouche fine et harmonieuse. Le Chablis Premier Cru Beauroy 2013 est tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment charmeur. Le 2012, au nez de narcisse, dégage une bouche très parfumée aux nuances florales et légèrement miellées, un vin vif, sur le fruit, opulent. Belle réussite encore avec le 2011, typé, de robe très claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, au bouquet fleuri, avec des notes de noisette et de miel. Excellent Chablis, aux nuances délicates de petits fruits blancs et d’amande, d’une jolie persistance.


6, rue du Carouge
89800 Beines
Téléphone :03 86 42 40 95
Télécopie :03 86 42 12 74
Email : domainenaulin@orange.fr
Site personnel : www.domaine-naulin-chablis.fr

DOMAINE CRET DES GARANCHES


Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main. Ensuite ces raisins sont vinifiés selon la méthode traditionnelle beaujolaise, ce qui confère au Brouilly et Côte-de-Brouilly leurs caractères si particuliers.” Sylvie Dufaitre-Genin a par ailleurs créé une sélection de vins d'amis, sélectionnés par Olivier, son fils, ce qui lui vaut un N° de négoce. Prévue une cuvée spéciale “Olivier” en Brouilly et Côte de Brouilly 2014 et 2015. Remarquable Brouilly 2014, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d’épices, gourmand et chaleureux, très persistant, parfait sur une pintade aux choux ou un Saint-Marcellin, notamment. Le 2013, médaille d’Or au concours des Gamay du Monde, est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution.  Excellent Côte-de-Brouilly 2014, au nez puissant de framboise cuite et de sous-bois, un beau vin équilibré, d’une persistance aromatique certaine, riche au nez comme au palais, un vin d’excellente évolution, que vous pouvez déboucher avec un filet de porc en croûte aux champignons ou des raviolis à la viande.

Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46
Télécopie :04 74 03 51 65
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr


> Nos dégustations de la semaine

LABOURE-ROI


Maison familiale fondée en 1832, puis transmise à Armand et Louis Cottin en 1974, Labouré-Roi figure parmi les trois premiers négociants de Bourgogne, dont 80% de la production est exportée dans plus de 30 pays.
Fidèle à lui-même, ce Nuits-Saint-Georges rouge 2013, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, très classique du millésime, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution. Le Bourgogne rouge Pinot Noir 2014, avec cette touche de fraise des bois bien mûre au palais, est un vin dense, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien équilibré.
Séduisant Bourgogne blanc Chardonnay 2014, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et rond à la fois, bien parfumé, tout en bouche comme le Mâcon-Villages blanc 2014, charmeur, aux notes de pêche, tout en structure et parfums, fondu en bouche. Joli Chablis 2014, franc, bien nerveux, avec des nuances de pomme et de musc au palais.

13, rue Lavoisier
21700 Nuits-Saint-Georges
Tél. : 03 80 62 64 00
www.laboure-roi.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha.
Le Sauternes cuvée Désir 2011, d'une très jolie concentration aromatique, est de bouche savoureuse aux notes d'abricot bien mûr et de miel d'acacia, d'une longue finale, caractéristique de ce beau millésime. Le  2009, subtil, persistant, où l'on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, dense et distingué à la fois, est très fin, de garde.
Le Sauternes 2014 est à dominante de fleurs blanches et de brioche, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche. Le 2013, de bouche souple mais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais. Excellent 2011, aux senteurs subtiles, avec des notes de fruits jaunes confits, très onctueux. Beau 2010, médaille d'Argent Bordeaux 2011, puissant, tout en fruité et fraîcheur, un vin fin et velouté, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés.
Goûtez le Château Nauton, issu d'une exploitation acquise en 2005, sol graveleux sur la commune de Fargues-de-Langon, un vin avec ces connotations subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches.

Olivier Fauthoux

BARDOUX Père et Fils


Un vignoble familial de 4 ha (18 parcelles) bénéficiant d’un sous-sol allant d’une structure siliceuse à argilo-calcaire au fur et à mesure que l’on s’élève jusqu’au tertre de Saint-Lié.
En 1684, avec la naissance de Pierre Bardoux, se crée l'origine d'une lignée de vignerons de pure souche. Tranquille jusqu'alors, le vin de la maison fut champagnisé dès 1929, sous l'impulsion de Jules et Prudent Bardoux qui créèrent la marque. Depuis 1973, c’est Pascal Bardoux, diplômé de l'Ecole de Beaune, qui cultive la vigne et l'art du vin dans son exploitation de 4 ha qu'il assure intégralement.
Beau Champagne brut Millésime 2005, au bouquet fleuri, avec des nuances de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, est un vin puissant, tout en finesse, d’une longue finale, une cuvée très bien dosée. Le 2004 est finement fruité, légèrement épicé, savoureux et persistant, à la mousse élégante, à déboucher sur une cuisine raffinée. Le Réserve brut Premier Cru, d’une jolie complexité aromatique, est un Champagne dominé par une rondeur persistante, aux nuances de petits fruits mûrs, d’une belle longueur, tout en harmonie comme le brut Premier Cru, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieuse et savoureuse, de belle structure. Vous apprécierez tout autant cet Ultra brut, une cuvée sans artifice, ample, très séduisante, à la mousse fine et légère, qui laisse la part belle aux fruits et à la fraîcheur., parfait avec un tartare de saumon, notamment. Gîte sur place.

Pascal Bardoux
5 - 7, rue Saint-Vincent
51390 Villedommange
Tél. : 03 26 49 25 35
Fax : 03 26 49 23 15
Email : contact@champagne-bardoux.com
www.champagne-bardoux.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015

 



Domaine Aline et Rémy SIMON


Château FABAS


Domaine des BOUQUERRIES


Château TROTTE VIEILLE


RENAUDIN


Étienne OUDART


Domaine de NOIRÉ


Domaine de La VIEILLE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château BOVILA


Château GAUTOUL


Domaine DRUSSÉ


Domaine GROS Frère et Soeur


Sylvain MOSNIER


Domaine de BAVOLIER


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Château BARRÉJAT



DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU REDORTIER


MAISON MOLLEX


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales