Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

TERROIRS ET VINS

 

Vin de terroir, Sélections et Classements

Edition du 16/04/2009

Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU LA MARZELLE

Exceptionnel

Château la MARZELLE

Propriétaires depuis 1998, Jean-Jacques et Jacqueline Sioen, un couple de Belges, grands industriels du textile et grands amateurs de vin, ont eu un vrai coup de cœur pour Château La Marzelle. Ils se sont donnés les moyens pour laisser s’exprimer au mieux le terroir de ce cru, confiant sa gestion à Philippe Genevey, qui s’attache à élever de grands vins typés où l’élégance prédomine.


“Le 2008 est, à l’image des 2005, 2006 et 2007, formidable, précise Philippe Genevey, le gérant, c’est une satisfaction et le résultat d’importants efforts consentis depuis 11 ans que nous sommes ici. Les propriétaires, M. et Mme Sioen, ont considérablement investi dans le vignoble et c’est une grande chance pour la qualité des vins que nos produisons. Nous avons appris à parfaitement connaître et identifier notre terroir, car le dicton est vrai “c’est à la vigne que l’on fait le vin”. Nous avons un chef de culture de tout premier ordre, Jean-Pierre Desmoulin, qui fait un travail fantastique. Nous avons un vignoble extrêmement bien tenu, un suivi du cycle végétatif sans faille et il y a eu d’importants investissements en terme d’hydrologie. Nous avons fait les corrections nécessaires en creusant des puits, des fossés, fait des drainages... Pour combler un déficit n humus du sol, nous avons fait, dans un premier temps, des apports importants de matière organique, et désormais nous n’intervenons plus qu’en entretien là ou cela est nécessaire. Depuis dix ans que nous travaillons à La Marzelle, nos actions ont redynamisé le sol et le sous-sol, on s’en rend compte car les baies de raisin ont plus de matière, de structure et c’est très bénéfique aux vins. Nous avons totalement abandonné les désherbages chimiques, revalorisé le terroir, enherbé certaines parcelles, nous labourons au pied des ceps, cela représente un gros travail mais cela nous permet de pratiquer la lutte raisonnée, nous sommes très proche de la nature et tenons absolument à protéger l’environnement. Nous avons un terroir atypique car ici, on est tout proche de Pomerol et notre Saint-Émilion s’apparente plus à un Pomerol, quant à la rondeur, la finesse, le soyeux, le velouté, c’est flagrant et nous voulons absolument laisser ce terroir s’exprimer pour produire des vins vrais, honnêtes. Nous adaptons chaque année les techniques de vinification à la typicité du millésime, les vins sont élaborés sans aucun artifice, ils traduisent par leur élégance et leur subtilité, la plus authentique expression du terroir. Nous privilégions les longues cuvaisons, le pigeage. Tous les vins sont, bien sûr, élevés en barriques de chêne français durant 12 à 18 mois selon les parcelles. Les propriétaires suivent de près les progrès réalisés et nous encouragent à persévérer dans cette voie d’optimisation qualitative. Nous sommes très précis à chaque étape, de la culture à la vinification. Par exemple, nous avons une réception de vendange qui exclut les pompes pour respecter au mieux le raisin, nous sommes partisans de faire le moins de soutirages possibles, on procède par gravité plutôt que par pompage, toutes nos opérations ne sont pas systématiques mais sont guidées par le respect du raisin et donc du vin. Nous ne voulons pas faire un vin d’extrait ou super concentré, La Marzelle, c’est un vin d’élégance, et c’est pourquoi ce travail de précision est indispensable.”

   

CHATEAU LA MARZELLE


M. et Mme Sioen

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château GUADET

Au sommet. Le domaine Saint-Julien était la propriété de M. Guadet. Il fut acquis en mars 1844 par l’arrière-grand-père de Robert Lignac. Les vignes, aux portes de la ville haute sur le plateau, jouissent d’une excellente exposition. “J’ai repris la propriété à la suite de mon père, nous dit Guy-Petrus Lignac, et j’ai voulu donner un nouvel élan au château. J’ai fait appel aux services de Stéphane Derenoncourt, car, nous avons une même vision du vignoble. Les terroirs calcaires, avec une belle exposition au sud et une pente douce sont autant d’atouts pour faire un grand vin, mettant en avant notre minéralité, une pure expression des terroirs calcaires qui donnera au vin des arômes plus floraux. L’outil de travail a été révisé : des vendanges à la cagette, l’absence de foulage, une cinétique de fermentation plus longue, des fûts neufs, vont permettre de créer un vin plus complexe, avec davantage de gras, d’enrobé. Enfin, Guadet Saint-Julien devienty Guadet tout court. Le terme de Saint-Julien associé au Saint-Émilion pouvait troubler les consommateurs.” En attendant, il y a ce remarquable Saint-Émilion GCC 2006, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Le 2005, de couleur intense et profonde, ample et parfumé, aux connotations de cassis, de poivre et d’humus, est un grand vin charnu, ferme et persistant, qui poursuit sa très bonne évolution. Le 2004 est une réussite, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), gras, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé. Le 2003 est intense, coloré, aux notes complexes où dominent les fruits cuits et les sous-bois, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche épicée, à déboucher sur des plats relevés.

Guy Petrus Lignac

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 40 04
Télécopie :05 57 24 63 50
Email : guadet@aliceadsl.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauguadet
Site personnel : www.guadet.com
 

LOMBARD et Cie

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. “Cette vendange 2008, nous précise le sympathique Thierry Lombard, est miraculeusement belle ! Belle année, belle qualité, avec une forte acidité qui fera des vins de belle garde. Les vins clairs ont donné des vins très droits avec une belle fraîcheur. Nous ferons un millésime 2008. Globalement, les quantités sont correctes, bien que plus faibles sur certains villages.” Ici, lors du pressurage des raisins, les premiers jus (la cuvée) et les tailles sont rigoureusement séparés; ces dernières n’entrent pas dans les assemblages, une petite quantité de vin rouge de Champagne est ajoutée au Chardonnay pour composer la cuvée. Les vins sont “collés” (et non filtrés) et profitent d’un vieillissement sur lattes dans leurs caves pendant plus de 3 ans. Tout cela explique ce Champagne brut Premier Cru, majoritaire en Chardonnay, est tout en séduction, dense en bouche, avec des notes de noisette et d’abricot confit, ample, de mousse crémeuse, très agréable sur une cuisine légèrement relevée. Beau Champagne brut Premier Cru Millésime 2002, une cuvée tout en harmonie, parfumée, associant puissance, distinction, persistance, tout en arômes, de bouche mûre et crémeuse, idéale sur une langouste. Le Champagne brut rosé, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent en bouche. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. À la suite, le brut est ample, très fruité au nez comme en bouche, très fin, subtil et persistant, de très jolie mousse, régulièrement réussi, ce qui n’est pas si courant. La cuvée Tanagra, un assemblage de grands blancs (60%) et de Pinots, élevée pas moins de 7 ans sur lattes, développe en bouche des arômes puissants de fruits frais, avec une touche épicée, un Champagne ample et parfumé en finale qui allie agréablement rondeur et vivacité, de mousse légère au cordon persistant. Son Champagne Médot Grand Cru Blanc de blancs est tout en bouche comme le brut Centenaire Royal, finement épicé, de belle mousse légère et crémeuse, d’une finale florale très élégante, à déboucher sur un saumon ou une cuisine raffinée. Excellent brut rosé, suave, un Champagne vineux et fin à la fois, tout en harmonie, tout en persistance aromatique (mûre, rose, cannelle...). Le tout bénéficie d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles BP 118
51200 Épernay
Téléphone :03 26 59 57 40
Télécopie :03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com
Site personnel : www.champagne-lombard.com
 

Clos du PÈLERIN

Ce vignoble de 3,5 ha est dans la famille depuis 3 générations, essentiellement planté de Merlot (80%), le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20% restants. Josette et Norbert conservent toutes les traditions bordelaises et élaborent leur vin avec talent et enthousiasme. Leur Pomerol 2005 est un vin ferme et fruité, riche, coloré et bouqueté, avec ces notes de petits fruits noirs confits et de fumé, de bouche chaleureuse et puissante, de bonne base tannique. Le 2004, de couleur rubis, très bien élevé, est très équilibré, aux tanins fermes, au nez dominé par les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2003 est de robe pourpre, corsé, au nez intense de petits fruits rouges bien mûrs et de cuir, qu’il faut laisser s’épanouir. Excellent 2002, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, un vin de bouche étoffée, avec des notes épicées, aux tanins bien répartis. Savoureux 2001, riche en couleur, où se mêlent la truffe, le poivre et la groseille, dense, aux tanins soyeux, bien corsé comme il se doit, épicé en bouche. Le 2000 est concentré et charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins équilibrés, complet, élégant, de belle garde. 99 : de belle robe pourpre soutenu, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant. 97 : de belle robe soutenue, bien équilibré, parfumé, alliant finesse et charpente, un millésime très agréable à boire actuellement. À découvrir aussi, le Château La Maréchaude 2005, issu de 5 ha situés au cœur de Lalande-de-Pomerol qui reçoit les mêmes soins attentifs, un vin de couleur grenat, avec beaucoup de charpente, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise et d’humus, d’excellente évolution.

Josette et Norbert Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66
Télécopie :05 57 25 06 17
Email : egreteau.norbert@orange.fr
 

CHÂTEAU DU GRAND CAUMONT

Il existait déjà à l’époque romaine sous le nom de « Villa Manzanetto ». C’est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Florence Rigal prend le relais au début des années 80. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. Corbières AOC depuis 1985, c’est l’un des fleurons des Corbières. Depuis une trentaine d’année, des efforts important ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, rénover la cave, affiner les vinifications. Les vins du château du Grand Caumont allient rigueur et passion et sont récompensés dans de nombreux concours et loués dans de nombreuses revues à travers le monde. 2005 et 2007 sont des millésimes très aromatiques, très fruités, alliant densité, rondeur, souplesse et élégance. Ils présentent des notes de petits fruits rouges et de petits fruits noirs (cassis, framboise, fraise), avec des nuances poivrées, d’épices et de garrigue. Ici la philosophie est : la meilleure qualité au meilleur prix, quelle que soit la cuvée, sa complexité, son niveau de prix. Des vins plaisirs, faciles à déguster et à accorder au mets.

Laurence Rigal

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 82
Télécopie :04 68 27 54 59
Email : grandcaumont@vinsdusiecle.com
Site : grandcaumont
Site personnel : www.grandcaumont.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU LA MARZELLE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château GUADET
LOMBARD et Cie
Clos du PÈLERIN
CHÂTEAU DU GRAND CAUMONT

VAL-DE-LOIRE BLANCS : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
VAL DE LOIRE BLANCS

Le Classement regroupe les vins d’Anjou-Saumur, de Touraine, du Pays Nivernais et du Pays Nantais... Du Sancerre au Muscadet, du Coteaux-du-Layon au Pouilly-Fumé, du Vouvray à Saumur, la région est riche en terroirs et en saveurs, du blanc sec racé à des liquoreux de haute volée, et des vins de mousse tout en finesse. Tous ces vins sont très typés par des sols spécifiques (silex, schistes...) où des cépages très appropriés (Sauvignon, Chenin...) se complaisent à merveille.
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
BEAUREGARD (S)
BRÉZÉ (S)
LA PALEINE (S)
VARIÈRE (A)
AUBERT (V)
ETERNES (S)
MOINES (Sav)
NOYERS (A)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON


NATTER (S)
REDDE (PF)
JP BALLAND (S)
CAVES DE POUILLY (PF)
CHAMPEAU (PF)
CHEVREAU (S)
COULBOIS (PF)
DESCHAMPS (PF)
André DEZAT (S)
GILBON (MS)
GITTON (S)
PABIOT (PF)
J.-M. ROGER (S)
SARRY (S)
TEILLER (MS)
THOMAS (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD
CHAVET (MS)
GRALL (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
BUISSE (T)
CHARMOISE (T)
DOZON (C)
MALBÈTE (R)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
COMMANDERIE (Q)
MANDARD (T)
MARDON (Q)
ROUZÉ (Q)
AUMONIER (T)
BALLANDORS (Q)
MALIDORES (T)
MONTIGNY (T)
RENAUDIE (T)
MOELLEUX
Clos de L'EPINAY (V)
GAUTHIER-LHOMME (V)
LA VARIÈRE (B)
DULOQUET (CL)
FARDEAU (CL)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
L'OUCHE GAILLARD (V)
PETIT COTEAU (V)
AMBINOS (CL)
L'ÉTÉ (CL)
FONTAINERIE (V)
(HUET (V)*)
PETITE CROIX
ROCHETTES (CL)
TROTTIÈRES (CL)
CREMANTS

BOUVET
BEAUREGARD
BRÉZÉ (S)
GAUTHIER-LHOMME
GRATIEN-MEYER
PETITE CHAPELLE
VALMER
AUBERT (V)
LEBLOIS (M)
MUSCADET
AUTRES
FIEF MAUGEAIS
GRAS MOUTONS
MARIE DU FOU (Mareuil)
MORILLEAU
POIRON-DABIN
TOURLAUDIÈRE
Gilles LUNEAU
PROVOST



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
(CLOSEL (Sav))
GAUDRELLE (V)
GRANDE FOUCAUDIÈRE (T)
ARMAND-DAVID (S)
GRANDES VIGNES (A)*
GUÉ D'ORGER (Sav)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
(Michel BAILLY (PF))
CLÉMENT (MS)
Dom.CROCHET (S)
FOUASSIER (S)
LOUIS (S)*
MASSON-BLONDELET (PF)
(Alphonse MELLOT (S)*)
PRIEURÉ DE SAINT-CRÉOLS (MS)*
RAIMBAULT (S)*
(TINEL-BLONDELET (PF))
(CHAMPAULT)
(CHATELAIN (PF))
(GEOFFRENET-MORVAL (MS))
JOLIVET (S)*
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
(PORTIER (Q))
VAUCORNEILLES (T)
CAILLOTS (T)
NOBLAIE (C)
MOELLEUX

JUCHEPIE (CL)*
MOULIN de CHAUVIGNÉ (CL)*
NOYERS (CL)*
BAS ROCHER (V)
(DEUX VALLEES (CL)*)
CREMANTS
FONTAINERIE
LANGLOIS-CHÂTEAU
MUSCADET
AUTRES
(BEDOUET)
BRÉGEON
BELLEVUE (SP)
BONNET-HUTEAU*
(CHAUSSELIÈRES)
CORMERAIS
HAUTE-ROCHE
Pierre MESLIERES*
BIDIÈRE
(DURANDIÈRE)
GUÉRANDE
MERCREDIERE*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
(BUISSONNES (S))
Serge LALOUE (S)
Didier PABIOT (PF)*
PLANCHON (S)
(VENEAU (PF))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
(LOUET-ARCOURT (T))
MOELLEUX
BERGERIE (QC)*
ROCHER (CL)*
CREMANTS
MUSCADET
AUTRES

(GRELIERE*)
MARTIN-LUNEAU
(VINET)

VAL DE LOIRE BLANCS

S : SANCERRE PF : POUILLY-FUMÉ T : TOURAINE S : SAUMUR Sav : SAVENNIÈRES M : MONTLOUIS V : VOUVRAY A : ANJOU B : BONNEZEAUX C : CHINON CL : COTEAUX-DU-LAYON QC : QUARTS-DE-CHAUME R : REUILLY Q : QUINCY MN : MENETOU-SALON CG : COTEAUX DU GIENNOIS
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure.
(--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html