Le guide du Vin
Worldwide

TERROIRS ET VINS

 

Le top des vins

Edition du 22/12/2009


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU SEGUIN

Coup de cœur

Château SEGUIN

“Nous sommes propriétaires, en association avec la famille Darriet, du Château Seguin depuis 1999, raconte Moïse Ohana. Nous avons eu tout-de-suite pour objectif de produire des vins rouges d’excellence, et avons tout mis en œuvre pour y arriver. Nous voulions que le terroir de Seguin s’exprime pleinement. J’aime les vins authentiques et plus particulièrement ceux de Pessac-Léognan, c’était un challenge particulièrement intéressant.


Château Seguin compte 31 hectares (50% Cabernet-Sauvignon et 50% Merlot) exposés est-ouest . Nous avons énormément investi dans l’outil de travail, en nous équipant d’installations très performantes, venons de terminer un chai à barriques de 800 m2 semi-enterré, adossé au cuvier, récent lui aussi. Nous avons engagé une douzaine de personnes qui travaillent en permanence sur la propriété. Le brillant œnologue David Pernet nous prodigue ses excellents conseils. Je trouve qu’il représente l’avenir du bordelais, il a réussi à apporter à Seguin tout un concept environnemental. Pour exemple, nous avons divisé par dix les traitements, enherbé les rangs, révisé la taille, préfèrant s’en tenir à des rendements extrêmement faibles pour obtenir une grande qualité. Nous avions nos preuves à faire car cette propriété était tombée dans l’oubli. Lorsque nous avons jeté notre dévolu sur Château Seguin, nous avons consulté des archives du début du XIXe siècle (1874, pour être précis), qui mentionnaient l’une des plus belles croupes graveleuses de Bordeaux. On rapportait alors que les rouges très fins de Seguin ressemblaient à ceux de son voisin Haut-Brion, et les blancs à ceux de son autre voisin Carbonnieux ! Ces éloges m’ont laissé penser que ce terroir avait été sous-exploité et qu’il y avait un potentiel à révéler de nouveau. Nos études pédologiques ont diagnostiqué, à certains endroits, des profondeurs de 8 mètres de graves, ce qui est assez rare, le terroir est donc très drainant. Dès notre arrivée, nous avons recensé tous les paramètres susceptibles d’intervenir dans la qualité, les vignes, la réception des vendanges... tout a été revu en détail. Je me rendais compte que le ramassage “traditionnel” avec les paniers en osier puis la hotte et ensuite le tombereau... malmenait terriblement le raisin. J’étais persuadé qu’il y avait déjà une forte perte aromatique avant que les raisins soient mis en cuves. Pour faire du bon vin, il faut absolument avoir un beau fruit. Nous récoltons donc à Seguin tous les raisins en cagettes avec un premier tri à la vigne; puis les cagettes sont rangées et ramenées à plat, nous ne laissons surtout pas “traîner” le raisin. Il y a un grand système de tri manuel, éraflage, table vibrante, les grains tombent dans un cuvon, puis dans la cuve. Il y a un fouloir à l’intérieur de la cuve qui permet de préserver tous les arômes. Notre vinification s’effectue bien sûr en cuves inox thermorégulées puis le vin vieilli dans le chai à barriques. Nous préférons avoir un échantillonnage de barriques venant de plusieurs fournisseurs avec différentes essences de bois. Le premier vin, Château Seguin, est mis en barriques neuves de 16 à 18 mois, cela suffit largement. Le second vin, L’Angelot de Seguin, bénéficie d’un passage en bois plus court pour préserver le fruit. Nous produisons aussi une cuvée d’exception Confidence de Seguin, un vin dont les fermentations sur lies s’effectuent en barriques neuves (2000 bouteilles seulement). Un vin assez remarquable qui bénéficie d’une vinification plus sophistiquée, les bâtonnages lui apportent du gras, un vin non filtré, non collé, juste soutiré, qui bénéficie d’un long vieillissement en barriques neuves. M. Darriet a constitué une équipe solide autour des deux maîtres de chai, du chef de culture, des ouvriers agricoles, qui sont tous très attachés et très motivés pour redonner ses lettres de noblesse à Château Seguin. Nos efforts ont vite été récompensés : Château Seguin 2005 a obtenu la médaille d’or à Paris, et la meilleure note des Pessac-Léognan dans Decanter (17,66). Château Seguin 2006 a fait la “Une” du Point, c’était le coup de cœur de l’année, cela m’a fait très plaisir. Pour le 2007, nous avons des articles très élogieux, cela ne m’étonne pas car je considère que c’est l’un des meilleurs millésimes de Seguin, un vin exceptionnel aussi bien en premier qu’en second vin (les rendements étaient très faibles). Tout cela démontre les gros efforts que nous avons consenti pour amener Seguin au sommet. Je précise aussi que, volontairement, nous maintenons nos prix extrêmement bas, très attractifs, car nous partons du principe que pour qu’un vin soit connu, il faut qu’il soit bu ! On permet à tout le monde de pouvoir se l’offrir, c’est une volonté délibérée. C’est un juste prix qui ne nous permet même pas d’équilibrer nos comptes... Cela situe Château Seguin dans un excellent rapport qualité-prix des vins du bordelais et c’est une de nos fiertés.”

   

CHATEAU SEGUIN


Moïse Ohana et Jean Darriet
Chemin de la House
33610 Canéjan
Téléphone : 05 56 75 02 43
Télécopie : 05 56 89 35 41
Email : chateau-seguin@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

POL-ROGER

Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une très grande maison familiale champenoise (il en reste de moins en moins) qui a su traverser le temps sans se laisser prendre au jeu de la mode, et en s’offrant le luxe d’une régularité qualitative exemplaire. Pour mémoire, Pol-Roger obtient le certificat de fournisseur de Champagne “Royal Warrant” de Sa majesté la reine Élisabeth II. Cette distinction permet à Pol-Roger de faire figurer, selon des règles strictes, les armes royales de la cour d’Angleterre. Pol-Roger était le Champagne préféré de sir Winston Churchill qui qualifiait la maison Pol-Roger “The world’s most drinkable address”. C’est en son honneur que la maison a créé en 1984 la première cuvée de prestige Sir Winston Churchill millésimée 1975 en magnum. Grandissime Champagne cuvée Sir Winston Churchill 98, avec cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citron, de brioche et d’abricot sec, de bouche très structurée et ample, très persistante, de belle structure, un Champagne riche et parfumé, d’une finale intense, parfait sur du caviar. Le 96 est un très grand vin dense, charpenté et harmonieux, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot), tout en finesse aromatique, alliant richesse et persistance, qu’il faut déboucher sur un homard. Le Chardonnay 99, marqué par des notes caractéristiques de noisette et de pomme mûre, est une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, mêlant rondeur et nervosité, d’une belle finale florale. Envoûtante cuvée de Réserve Rich de Pol-Roger (1/3 à parts égales des Pinot noir, Pinot meunier et Chardonnay), à mi-chemin entre sec et demi-sec, faiblement dosé (35g de sucre par litre), un Champagne généreux et charmeur, qui associe distinction et fermeté, de jolie mousse, très fruité, très classique, ample et charpenté, qui sent le pain grillé et l’amande, tout en persistance, d’une grande finale aromatique. La cuvée de Réserve Blanc de blancs 99, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, est vraiment séduisante, élégante et dense à la fois. Très beau Champagne Extra cuvée de Réserve 99, à la mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, une cuvée qui est harmonieuse et savoureuse, de belle structure, un Champagne séducteur et parfumé, avec beaucoup de complexité d’arômes, d’une grande ampleur, idéal au cours d’un repas. Exceptionnel Champagne Extra cuvée de Réserve rosé 2000, un Champagne issu de 20 Grands et Premiers Crus de la Montagne de Reims et de la Côte des Blancs. Sa robe délicate et les arômes subtils sont obtenus grâce au 15% de Pinot noir de même millésime vinifié en rouge, provenant de la Montagne de Reims. Cette cuvée a mûri 7 ans dans les caves d’Épernay, avant d’être commercialisée. C’est un vin de robe rose saumonée avec des reflets cuivrés, aux connotations de fruits frais (cassis, myrtille) et de pain brioché, de bouche intense avec une finale fraîche et délicate, à savourer sur du saumon fumé, certainement l’un des plus grands rosés champenois qui s’exprime à plein dans ce millésime. Un Champagne pour la table, à associer également avec des mets tels un foie gras juste poêlé, des jambons secs aux notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, sur une tarte fine aux pommes ou un crumble aux fruits rouges. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

Patrice Noyelle et Hubert de Billy
1, rue Henri Delarge - BP 199
51200 Épernay
Téléphone :03 26 59 58 00
Télécopie :03 26 55 25 70
Email : polroger@polroger.fr
Site personnel : www.polroger.fr
 

Château FRACHET

Beaucoup aimé ce Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2007, issue de vignes âgées d’une vingtaine d’années, dont les rendements sont volontairement réduits et les raisins ramassés à maturité optimale, élevage 14 mois en fûts de chêne. Un vin avec des notes de fruits rouges, légèrement vanillées, de bouche riche et charnue, à laisser s’épanouir pour un maximum de satisfaction.

M. Frachet
11, avenue de Bordeaux
33360 Cénac
Téléphone :05 56 20 16 94
Télécopie :05 56 20 16 94
Email : philippe.bappel@chateauxenbordeaux.com
Site personnel : www.chateau-frachet.com
 

Clos des MENUTS Famille Rivière

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Sympathique et passionné, Philippe Rivière s’attache à élever des vins qui restent dans un excellent rapport qualité-prix-typicité. Sa propriété s’étend sur 25 ha. Le sol, en partie argilo-calcaire et principalement argilo-sableux à sous-sol d’alios avec crasse de fer, permet un excellent drainage (75% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Un bien beau Saint-Émilion GC 2006, très classique, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s’entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, ronde, charnue et structurée, d’une longue finale. Le 2005, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux senteurs de fruits cuits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche. Le 2004, de couleur grenat, est savoureux au palais, concentré, bien marqué par son terroir, gras et persistant, riche en arômes comme en structure, aux tanins fins. Beau 2003, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, un vin charnu, ferme et long en bouche, de très bonne évolution. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge, régulièrement réussi comme le Lalande-de-Pomerol Château Moulin de Lavaud et le Montagne-Saint-Émilion Château de Beaulieu. Château HAUT-PIQUAT : un savoureux Lussac-Saint-Émilion 2006, de bouche harmonieuse, ronde et mûre, un vin dominé par des notes de framboise macérée, finement tannique, qui allie une charpente réelle à une jolie souplesse. Le 2005 poursuit sa belle évolution, un vin coloré, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, charnu, d’une finale complexe.

Philippe Rivière
Rue de l’Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 59 59
Télécopie :05 57 55 59 51
Email : mriviere@riviere-stemilion.com
 

EARL DOMAINE JEAN VULLIEN ET FILS

Jean Vullien, fondateur du Domaine familial, est fils et petit-fils de vignerons savoyards. En 1973, avec Jeannine son épouse, il crée sa propre exploitation qui compte à ce jour 30 hectares de vignes en production, situés plein sud en coteaux, au pied du contrefort du Massif de Bauges, entre Fréterive et Chignin au cœur de la Combe de Savoie. En 1998 et 1999, leurs deux fils, David et Olivier diplômés de l’Ecole de Viticulture de Beaune, les rejoignent avec autant de promesses pour l’avenir en gardant la richesse du passé. Les vignes sont plantées sur un sol d’éboulis calcaire, un terroir de prédilection pour nos différents cépages. La diversité des cépages de notre domaine permet de satisfaire les plus fins palais. Notre fleuron, le Chignin-Bergeron, 100% Roussane, vin blanc vendangé à la main par trois tris successifs. Robe couleur or intense à reflets ambrés, nez à l’expression fleurie et gourmande : jasmin, narcisse et figue. Bouche franche, généreuse et élégante soutenue par sa matière qui se prolonge laissant une rondeur agréable. Vin blanc très apprécié par les gourmets et sur les grandes tables savoyardes. Servir à l’apéritif ou avec de noix de Saint-Jacques poêlées, un poisson au beurre blanc, des viandes blanches en sauves crémeuses, tarte tatin.

David et Olivier Vullien
La Grande Roue
73250 Fréterive
Téléphone :04 79 28 61 58
Télécopie :04 79 28 69 37
Email : jeanvullien@vinsdusiecle.com
Site : jeanvullien
Site personnel : www.jeannvullien.com

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU SEGUIN

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
POL-ROGER
Château FRACHET
Clos des MENUTS Famille Rivière
EARL DOMAINE JEAN VULLIEN ET FILS

MEDOC : LE CLASSEMENT


INDISPENSABLES

A LIRE






Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :


 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT MEDOC

e_medoc.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR
MOUTON-ROTHSCHILD
MONTROSE
CALON-SÉGUR
GRAND-PUY-LACOSTE
LYNCH-BAGES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LAFITE
MARGAUX
LÉOVILLE-BARTON
LANGOA-BARTON
RAUZAN-GASSIES
(BRANE-CANTENAC)
DESMIRAIL



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BATAILLEY
BEAU SITE
FONBADET
HAUT-BATAILLEY
LA GALIANE
MALESCOT-SAINT-EXUPÉRY
(PICHON-COMTESSE*)
PONTET-CANET
(RAUZAN-SÉGLA)
TALBOT
(TRONQUOY-LALANDE*)
CLERC-MILON
FONTESTEAU
(PICHON-BARON)
LA BÉCASSE*
BEYCHEVELLE
FOURCAS-HOSTEN
HAUT-BELLEVUE*
HENNEBELLE
PETIT BOCQ*
LA PEYRE*
PEZ*
PONTAC-LYNCH
POUJEAUX
PREUILLAC
ROQUEGRAVE*
TAFFARD DE BLAIGNAN*
BROUSTERAS
CASTÉRA
LESTAGE-DARQUIER*
LE MEYNIEU*
TOUR MARCILLANET
BÉJAC-ROMELYS
COUDOT
ESTEAU*
GRAVES DE LOIRAC
HAUT-BRISEY
LES MOINES*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CLAUZET
CROIZET-BAGES
MALLERET
MAUCAILLOU
TOUR DE BY
DOYAC
FOURCAS-DUPRÉ
(GRUAUD-LAROSE)
HAUT-MARBUZET
LAMARQUE
MURET
SOCIANDO-MALLET
TOUR-DU-ROC
BEL-ORME-TRONQUOY-DE-LALANDE
FOURCAS-DUMONT*
(GLORIA*)
HANTEILLAN*
LE BOURDIEU
GRAVIERS
PANIGON*
PATACHE D'AUX
(PHÉLAN-SÉGUR)
PLANTIER ROSE*
POMYS*
(SÉRILHAN*)
SOULEY-SAINTE-CROIX
VILLANBIS
AGASSAC
ARGILUS DU ROI*
BEAUVILLAGE*
BOIS DE ROC
CARONNE-SAINTE-GEMME
CHALET DE GERMIGNAN*
LISTRAN*
POMEYS
REYNATS

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
DOMEYNE
LAULAN-DUCOS*
RAUX*
LA TESSONNIÈRE*
TOUR DU GOUA*
VIEUX GADET*
(CAPDET)
(ESCOT*)
LAUGA
SIORAC
(TOUR DES TERMES)
LE BEYAN*
DUPLESSIS
GALAN
(LABADIE*)
LAGORCE BERNADAS
(SAINT-AUBIN)
BÉHÈRÉ
(CARCANNIEUX)
FERRÉ
LALANDE
LAVILLOTTE
(LES MARCEAUX*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
SIGOGNAC*
(SIRAN)
(TOUR DE PEZ)
BALAC*
(DONISSAN)
GRANGES D'OR*
MOULIN ROUGE*
(MOULIN D'ULYSSE)
NOAILLAC*
GOBINAUD
GRAND BRUN
(PEYREDON-LAGRAVETTE)
LE TEMPLE*
DUTRUCH-GRAND-POUJEAU
(HAUT-DURIEZ*)
LACOMBE-NOAILLAC
LANESSAN
LARRIVAUX*
MICALET*
TOUR CASTILLON
BELLEGRAVE DU POUJEAU*
(LA BRANNE)
FONRÉAUD
HAUT-BLAIGNAN*
(GARANCE HAUT-GRENAT)
(SÉNILHAC)
(VIEUX CHÂTEAU LANDON)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 15/12/2009
Edition du 08/12/2009
Edition du 01/12/2009
Edition du 24/11/2009
Edition du 17/11/2009
Edition du 10/11/2009
Edition du 03/11/2009
Edition du 27/10/2009
Edition du 20/10/2009
Edition du 13/10/2009
Edition du 06/10/2009
Edition du 29/09/2009
Edition du 22/09/2009
Edition du 15/09/2009
Edition du 08/09/2009
Edition du 01/09/2009
Edition du 25/08/2009
Edition du 18/08/2009
Edition du 11/08/2009
Edition du 04/08/2009
Edition du 28/07/2009
Edition du 21/07/2009
Edition du 14/07/2009
Edition du 07/07/2009
Edition du 30/06/2009
Edition du 23/06/2009
Edition du 16/06/2009
Edition du 09/06/2009
Edition du 02/06/2009
Edition du 26/05/2009
Edition du 12/05/2009
Edition du 05/05/2009
Edition du 30/04/2009
Edition du 23/04/2009
Edition du 16/04/2009
Edition du 09/04/2009
Edition du 02/04/2009
Edition du 26/03/2009
Edition du 19/03/2009
Edition du 12/03/2009
Edition du 05/03/2009
Edition du 26/02/2009
Edition du 19/02/2009
Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html